Ligue des jeunes electeurs

La ligue C’est quoi ?

La Ligue Des Jeunes Electeurs est une campagne de sensibilisation et d’information.

Les objectifs de la Ligue

Devant le très faible taux de participation des jeunes aux élections européennes, et dans le cadre de l’année européenne des citoyens, ainsi que dans la perspective des élections européennes de mai 2014, le Forum européen de la Jeunesse a décidé de lancer une campagne intitulée « League of Young Voters » (la « Ligue des Jeunes Electeurs).

La Ligue des jeunes électeurs vise à :

En tant que Conseil National de Jeunesse, le Cnajep est la branche française de la Ligue des Jeunes Electeurs.

Les actions de la Ligue

A travers ce projet, le Cnajep souhaite informer et sensibiliser les jeunes sur l’Europe et la citoyenneté européenne, créer des espaces de débat et de rencontre pour parler de l’Europe autrement, former les travailleurs de jeunesse aux questions européennes et encourager l’appropriation de l’environnement européen à travers des actions de mobilité.

Cette campagne s’articule autour de trois grands axes :

Les acteurs de la Ligue

LE CNAJEP


Comité pour les relations nationales et internationales des associations de jeunesse et d’éducation populaire, le Cnajep est une coordination qui réunit plus de 70 mouvements nationaux de jeunesse et d’éducation populaire. Le Cnajep constitue un observatoire et un laboratoire d’idées sur la jeunesse, l’éducation populaire et les politiques publiques afférentes.
Membre fondateur du Forum européen de la Jeunesse, le Cnajep y est le Conseil National de Jeunesse français.
Il participe également à l’animation territoriale à travers un réseau de coordinations régionales (les CRAJEP) implantées sur l’ensemble du territoire.

NOS PARTENAIRES

Le Cnajep collabore dans cette campagne avec deux de ses associations membres :

Le Cnajep s’appuie également sur

Enquête sur le vote des jeunes : les résultats

L’enquête menée par l’ANACEJ, dans le cadre de la Ligue des Jeunes Électeurs, ainsi que de la campagne « 2014, je vote ! » et la création de l’observatoire du vote des jeunes, en collaboration avec Civic Planet a été menée durant l’année 2014.

Il s’agit d’une première grande étude en deux vagues lors des élections municipales de mars 2014 et européennes de mai 2014.

Cette grande étude inédite et en continu a porté sur deux échantillons représentatifs de pré-votants (15-17 ans) et primo-votants (18-25 ans) et a permit d’explorer leurs perceptions de la démocratie électorale, leurs attentes et leurs craintes, leurs attitudes vis à vis de plusieurs initiatives pouvant modifier l’organisation des élections, le droit de vote à 16 ans, l’éducation civique, la démocratie virtuelle et d’autres propositions visant à accroître la participation électorale des citoyens les plus jeunes, faciliter leur apprentissage de la citoyenneté et améliorer le fonctionnement démocratique.

Les objectifs de l’enquête

Suite à l’enquête, l’Anacej publie un Cahier qui présente les résultats et les propositions qui ressortent de l’étude sur le vote et les jeunes réalisée en 2014.

Alors que l’abstention ne cesse de croître, il semble indispensable aujourd’hui de redonner le goût du vote aux jeunes. Dans cette optique, et dans la continuité de son travail d’enquête sur le comportement électoral des jeunes commencé en 2012 , l’Anacej, partenaire de la Ligue des Jeunes Electeurs, a réalisé, à la suite des élections municipales et européennes de 2014, une grande étude sur les relations qu’entretiennent les primo-votants et pré-votants aux scrutins électoraux.

Fruit de ce travail, le Cahier n°16 “Le vote et les jeunes, chapitre 2″ a pour vocation de présenter les résultats obtenues tout en les confrontant aux points de vue de chercheurs et et de jeunes engagés.

Construit autour d’entretiens avec des acteurs engagés, des principaux enseignements de l’étude et d’exemples de modalités mises en place à l’étranger, ce cahier vous permettra de mieux appréhender la participation électorale des jeunes, les relations qu’ils entretiennent avec la politique et les espoirs qu’ils cultivent pour l’avenir.

Parler d’Europe autrement

Afin de renforcer l’intérêt et la connaissance sur les questions européennes dans le cadre de la Ligue des Jeunes Electeurs, les CEMEA, mouvement et association d’éducation populaire et de jeunesse, organisaient en 2014 des actions d’information et de sensibilisation : des cafés pédagogiques qui se sont tenus dans différentes régions françaises de février à décembre 2014.

Réunissant des experts, des travailleurs de jeunesse, des jeunes, intervenant et apportant leur regard et leurs témoignages, ces espaces de rencontres, de débats et d’analyses ont permis de parler d’Europe autrement et de renforcer l’intérêt et la connaissance sur les questions européennes.

Les cafés pédagogiques traiteraient de thématiques en prise avec la citoyenneté européenne : la mobilité, la diversité culturelle, l’immigration et l’accès aux droits, l’Europe politique, sociale et économique, les questions de jeunesse en Europe et les élections européennes. Il s’agissait de démontrer au travers des thèmes abordés quel rôle l’on peut jouer en Europe aujourd’hui et l’importance d’en être acteur direct.

Panorama des institutions

Avec la Ligue des Jeunes Electeurs retrouvez un ensemble de fiches explicatives pour mieux comprendre l’Union européenne, son fonctionnement, les politiques de jeunesse, les institutions…
Cette fiche vous informe sur le fonctionnement des différentes institutions de l’Union européenne.

Européennes 2014 : non, les jeunes ne votent pas en masse pour le FN !

L’Anacej, qui mène l’enquête sur le vote des jeunes dans le cadre de la Ligue des Jeunes Electeurs, a souhaité réagir sur le discours concernant le vote des jeunes suite aux élections européennes.

"Au lendemain des résultats des élections européennes, nous entendons partout que les jeunes auraient voté en majorité pour le Front National. Nous pensons le sujet trop important pour nous contenter de phrases chocs qui feraient passer les jeunes pour les principaux responsables du score du FN.

Nous voulons éviter les raccourcis. Reprenons les chiffres du sondage Ipsos-Steria [1] réalisé à la veille du vote, sur lesquels se basent tous les médias et essayons de comprendre ce qu’il en est réellement. 27% des jeunes de 18 à 35 ans seraient allés voter dimanche dernier. 30% d’entre eux auraient voté Front National, c’est à dire que 8 jeunes inscrits sur 100 auraient choisi le parti de Marine Le Pen. Il nous apparait donc choquant de lire et entendre partout que 30% des jeunes auraient voté FN…

Il faut également noter que selon le même sondage, 41% des 35-59 ans seraient allés voter et que 27% de cette tranche d’âge auraient choisi le FN, soit 11 électeurs sur 100…

Si ces chiffres restent inquiétants, nous pensons que la question importante à nous poser serait : pourquoi 73 jeunes sur 100 ne se sont pas déplacés pour ce scrutin ? Pour répondre à cette interrogation et trouver des solutions, l’Anacej [2] a lancé, en partenariat avec CivicPlanet, et dans le cadre de la Ligue des Jeunes Electeurs, une grande étude scientifique au moment des élections municipales et européennes. Menée sous la direction de Michael Bruter, de la London School of Economics, cette étude est réalisée auprès de 2000 jeunes pour explorer leur rapport à la démocratie électorale, leurs attentes et leurs craintes, leurs attitudes vis à vis de plusieurs initiatives pouvant modifier l’organisation des élections…L’objectif de cette enquête n’est pas tant de savoir pour qui les jeunes votent, mais pourquoi ils le font ou ne le font pas, et permettre ainsi de trouver les moyens à mettre en oeuvre pour améliorer le fonctionnement démocratique.

Selon les premiers résultats de l’enquête, l‘abstention des jeunes s’expliquerait en grande partie par une défiance vis à vis des hommes politiques.

L’enquête confirme une hypothèse de départ : les jeunes se préoccupent vraiment de la politique, ils parlent des élections entre eux et cherchent des conseils auprès de leurs familles. Cependant, ils sont extrêmement critiques vis à vis du personnel politique et des jeux partisans. Ainsi, pour les jeunes interrogés, les principales causes de l’abstention ne sont pas à chercher du côté des électeurs mais du côté de l’offre politique : pour 71% d’entre eux, les mensonges des hommes politiques sont la première raison qui explique l’abstention, suivie par le décalage entre la campagne électorale et leurs préoccupations réelles (45%).

Le recours au référendum et aux débats dans les écoles pour améliorer la démocratie et la participation

Alors comment remédier à cette situation ? En ce qui concerne les moyens institutionnels, les jeunes placent en tête un plus grand recours aux référendum (61%) et l’organisation de débats à l’école pendant les élections (58%). Ils sollicitent également l’autorisation du vote à l’avance (avec des bureaux de vote ouverts jusqu’à deux semaines avant le jour officiel du scrutin) et l’institutionnalisation de sites où les partis annoncent leurs préférences officielles sur un certain nombre de questions , pour permettre à chacun de se positionner. Les autres possibilités (vote par internet, quotas de jeunes sur les listes, vote obligatoire, vote a 16 ans, etc) arrivent loin derrière."

Pour allez plus loin, vous pouvez retrouver l’interview de l’Anacej par RFI International, diffusé mercredi 28 mai (en anglais)

[1] Sondage veille du vote –Ipsos/Steria pour France Télévisions, Radio France, Le Point, LCP Public-Sénat, France 24
[2] Dans le cadre de l’Observatoire de la jeunesse solidaire

Pret a voter ?

Le “Prêt à voter ?” est un ensemble d’outils destiné à tous pour comprendre comment fonctionnent les institutions afin d’être un-e citoyen-ne averti-e. Il est constitué de carnets illustrés et faciles à lire pour comprendre quelles sont les décisions prises par l’Union européenne, les mairies, et les intercommunalités, ainsi que l’Assemblée nationale, la Région et le Département.
Le Prêt à voter ? a déjà été présenté au Parlement européen de Strasbourg en février.

L’Union Européenne c’est quoi ?

Avec la Ligue des Jeunes Electeurs retrouvez un ensemble de fiches explicatives pour mieux comprendre l’Union européenne, son fonctionnement, les politiques de jeunesse, les institutions…Avec trois grands volets : Europe, Elections européennes, Europe et Jeunesse.

Cette fiche du volet Europe vous informe sur les bases de l’Union européenne.

https://www.regions-et-departements.fr/
https://www.vacances-scolaires-gouv.fr/